Le forum des passionnés de l'enduro à l'ancienne des années 70 et 80
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Issoire Avril 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oliv'

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 12/05/2011
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Issoire Avril 2016   Mer 31 Aoû 2016 - 14:45

Ca date un peu, mais voici un petit récit de mon premier Family en Avril:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Arrivé un peu en avance le samedi, je me cherche une place a plat dans le pré qui sert de parking.
Je choisi de me mettre pas loin de l'entrée en me disant que si par malheur il pleut je devrais arriver a sortir sans trop de problème.
En plus c'est la place idéale avec vue sur le bourbier qui précède la petite montée herbeuse qui fera notre bonheur le reste du séjour.
J'aurais du mettre une caméra style Benny Hill, car au vu de la météo ça a été un festival d'embourbement de véhicules de tourismes, camions et autre caravanes.
Et voir les gonzes se mettre a pousser dans la boue en petite chaussures de ville fut un vrai bonheur...
A la fin le dimanche le président du club viendra mettre fin aux hostilités avec un énorme Renault Actros...

Bref comme vous avez vu sur les photos, de belles motos dans le parc, 450 inscrits, une centaine d'anciennes, des belles et des moins belles. Quelques filles plutôt mignonnes, des 50 et une armée de 125 Honda venus d'Ardèche.
Ahhh le peugeot 50, ahh le KTM 560/Rotax, ahhh l'Husky 390 et j'en passe...
Le contrôle passe sans soucis, surtout le casque et la dorsale, la meule en tout cas pour les anciennes c'est assez cool, à ce propos au sonomètre les 4t modernes ça fait un barouf de la mort, je ne comprends toujours pas pourquoi on ne calme pas tout ce petit monde au vu des soucis à rouler un peu partout.
Avec mon XR, je passe à 99db (et je ne manque pas de chevaux) les modernes atteignent les 112 db, ce qui est bien trop.
Le jour ou on ne pourra plus rouler nulle part, il ne faudra pas pleurer...
Car figurez vous que peut importe le flacon...l'enduro c'est 99% de pilotage contrairement au trial...

Soirée tranquille, petit restau et au lit, Fred et moi (les pilotes d'usines) soignons notre physique quasi parfait, tandis que Nico fait son malin et préfère rouler avec les jeunes, du coup il partira 40 minutes derrière nous avec la meute des modernes assoiffés de sang. Tout est parfait sauf cet énorme nuage, noir de  chez noir qui se transforme en une pluie diluvienne qui durera plus de 5 heures... Les gars du club à qui j'ai parlé m'ont bien dit que le circuit était facile...sur le sec...

Dimanche matin 8h il fait jour, mais pas vraiment, il est encore temps de remballer et de rentrer devant la télé voir Michel Drucker.
Nico débarque avec les croissants, on hésite sur les couches...de vêtements (on aurait pu mettre des couches car rapidement on aura les couilles au bain marie)
Le bon coté c'est qu'il ne fait pas froid, le moins bon, c'est qu'effectivement on est totalement trempé au bout d'un quart d'heure.

Départ dans la minute, 9H06! pour Fred, 9H07 pour moi accompagnés d'un 125 CR, XT 600, PE 250 et IT 175. Rapidement les gars nous doublent et on prends un petit rythme, je décide de rouler super à l'économie craignant les difficultés qui te sèchent pour le reste de la journée.
Et ça ne tarde pas avec une cote de la mort en dévers très gras (faut que j'arrête d'utiliser cet adjectif, dites vous que tout le circuit est très gras, le plus gras que vous puisiez imaginer avec des parties encore plusse grasse)

C'est la que je découvre ma première erreur de préparation, garder à l'arrière un T63 trail (ben oui je suis en 17 pouces et c'est galère de trouver des pneus) Donc je confirme il y a bien une différence entre un pneu trail et un vrai pneu enduro voire cross...J'ai donc du mal a faire passer au sol les chevaux, mais heureusement ceux-ci ne manquent pas , c'est ce qui me sauvera toute la journée.
J'adopte donc la technique du crabe/caméléon Ninja. J'explique: le XR (130kg/50cv/1m de hauteur de selle) ne fait que rouler de travers, dès que je met debout je manque de m'en coller une en perdant soit l'avant soit l'arrière, je reste donc bien groupé le cul sur la selle et tel un caméléon qui parait immobile, mais est en fait hyper concentré, j'attends le moment idéal pour jeter d'un coup mon pied vers le sol ultra loin (et oui ce foutu Xr est un peu haut) et sauver la situation.
La bonne nouvelle c'est donc que la moto monte partout facilement, la mauvaise c'est que j'ai du mal a la faire tourner dans les virages, elle me propose des trajectoires toutes droites, j'ai beau lui expliquer qu'il y'a quand même pas mal d'arbres et autres cailloux, rien a faire c'est une bourrique qui me serine que la d'ou elle viens dans le désert mexicain, des virages y'en a pas, que j'ai qu'a me démerder...
Tandis que nous dialoguons aimablement et que mes avant-bras atteignent des températures tropicales, voila que derrière moi un gars gueule pour passer en mettant des grands coup de gaz...et je me fais passer par un, deux trois, six, j'ai bien dit six.... 125 XLS en furie...tudieu voila la bande des ardéchois!
Les gars sont armés d'XLS ultra déglingués, avec des décos qui vont du résé a poil long, en passant par la plaque phare en vieux pneu, des délire de silencieux avec des bouts de CRF, supertrapp et autres termignioni de 450 qui dépasse d'un bon 30cm à l'arrière... Dans le parc coureur tu les regardes avec le sourire en coin, quand tu te fais griller comme une merde en liaison, ton sourire vire un peu jaune... Ils envoient du gros, ces cons. C'est une leçon a méditer car le rapport prix/plaisir/performance est d'un niveau exceptionnel...(Je dis ça je dis rien, mais on pourrais monter une équipe, les amis...)

Bref pendant ce temps là le parcours se déroule gentiment, je retrouve Fred au CH, on n'est pas si nul, on a toujours un peu d'avance qu'on utilise pour manger, boire et bricoler un peu (hein Nico...!) .
La pluie a transformé certains chemins en torrent et on roule dans des torrents, pendant des kilomètres, alternés avec des bourbiers dans le fond des vallons, le pire étant l'herbe coupée ou je passe sur un filet de gaz, genre zone de trial sous peine de me mettre a patiner immédiatement. Arrivent enfin les spéciales, la première est très belle surtout au deuxième tour, elle aura séchée et l'adhérence est parfaite...enfin pour ceux qui ont des pneus, pasque moi, je suis à l'arrêt total. Un grand champs herbeux, pas trop de bosses et une infinité de zigouigoui de tous calibres. Je découvre un troisième problème le freinage! ben oui , j'ai fini par comprendre que ma moto aimais survoler les difficultés a grand coup de gaz, je me suis adapté au fait qu'elle refuse de tourner, mais là en spéciale, il faut freiner sinon tu va tout droit et mon double came parfaitement réglé a une tendance très nette a bloquer la roue, ce qui me vaut deux ou trois chaleurs. Je fini la spéciale en mode reconnaissances chronométrée, (c'est une nouveau  truc que j'ai inventé)
La seconde spéciale est plus corsée car elle se déroule dans un bourbier fangeux avec en plus des montées très raide juste après des virages sans élan. C'est là que je déploie mon autre technique dite du mille-pattes cocaïnomane. Ayant passé le virage à l'arrêt total vu que mon frein avant se bloque en bas de la descente, je fais demi tour sur place comme une merde, j'enclenche la deux, j'ouvre les gaz en grand en me jurant de ne pas couper, je bloque ma respiration et j'envoie mes petites jambes de cycliste pour un pédalage hystérique, zigzaguant entre les souches jusqu'à ce que comme une limace tremblotante je franchisse la marche du haut de la côte. A voir les regards hébétés des spectateurs, je me dis que j'ai gagné une sacré poignée de secondes, j'espère qu'ils ne vont pas révéler ma technique par talkie walkie aux cadors de la catégorie...

Retour au départ, au CH on nous demande de nettoyer notre plaque minéralogique pasque les gendarmes ralent qu'il arrivent pas à les lire...y'en a qui aiment se faire du mal, 450 concurrents couvert de merde et les bleus qui tentent de lire les numéros...Parait que l'année prochaine ils vont demander les contrôles techniques...

Normalement on aurais du faire trois tours de 60km, mais au bout de deux on s'est dit qu'on avais assez humiliés les autres et on a lâché l'affaire, il faut dire que la pluie redoublant, l'idée de finir de nuit seul au fond d'un bourbier était peu engageante... Je commence à fatiguer, j'ai pris deux gamelles dont une bonne en descente dans une ornière j'ai les pieds en mode aquarium tropical et et j'arrive plus trop a lever les jambes. La meule pèse au moins 30kg de plus...Comme le dit Nico, je crois qu'on est hyper fier de l'avoir fait et si jamais le prochain est un peu plus sec, on va déchirer tout ce qui bouge autour de nous...( à part les 125 XLS...)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le programme des festivités
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Parc avec ma meule garée juste a coté de la sortie ce qui évite de pousser dans la pente 200m le matin de bonne heure (vous le sentez le coté pro)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La feuille des temps à respecter
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le gazier au bout d'un tour (au bout des deux, il était pas plus propre)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'état final
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
hyperfred



Messages : 32
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 52
Localisation : Beaujolais

MessageSujet: Re: Issoire Avril 2016   Mar 6 Sep 2016 - 8:58

Elle est belle la moto verte ( cachée par ta XR ) de l'avant dernière photo. C'est quoi déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
oliv'

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 12/05/2011
Localisation : Aquitaine

MessageSujet: Re: Issoire Avril 2016   Mar 6 Sep 2016 - 9:51

Je ne sais pas un truc japonais surement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Issoire Avril 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 
Issoire Avril 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formule E à Paris le 23 Avril 2016
» 23>24 avril 2016 Bourse Expo Le neubourg 27110
» [60] Rando VTT de Lagny le 10 avril 2016
» 31ème Rallye Régional AutoCourse (37150 - BLÉRÉ) les 9 et 10 avril 2016
» 4ème marché vintage de Solliès-pont - 10 avril 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enduro-Vintage :: SORTIES TT :: Family enduro-
Sauter vers: